Préparez vos muscles à l’effort

L’échauffement est une composante nécessaire à la bonne exécution du geste sportif et surtout à la prévention d’accidents musculaires ou tendineux.

L’échauffement permet de préparer la musculature à un surcroît de travail, à un effort intense pour exécuter le geste sportif. Il permet également de préparer les articulations à un bon déroulement du mouvement.

Il n’est pas toujours facile de convaincre un sportif en apprentissage de s’échauffer, tellement l’envie d’entrer dans l’activité, et parfois le peu de temps à y consacrer, surtout chez les adolescents.

L’échauffement ne bénéficie pas d’une côte d’amour positive. C’est à partir de l’apprentissage que l’habitude doit être prise .en expliquant souvent et toujours les bienfaits de l’échauffement. Chez les ados en intégrant des dimensions ludiques et en variant souvent.

Apprendre aux archers qu’un geste ne doit pas être arrêté brutalement mais qu’il doit être accompagné jusqu’au bout sans crispations, pour être efficace et respectueux des contraintes biomécaniques.

Lorsqu’on pratique un sport asymétrique, on est plus logiquement confronté à des problèmes de dos à cause du déséquilibre de l’action des muscles. Pour compenser ce déséquilibre il faut faire des exercices spécifiques ainsi le risque de douleurs dorsales sera moindre. Le renforcement musculaire doit être global, pour être efficace.

Il comprend: Une phase d’échauffement pour éveiller la vigilance musculaire. Le travail des “abdomens” des muscles du dos et des fessiers

Bras et jambes. (Le travail des étirements). Et si possible avant et après une séance se mettre en position de relaxation à genoux pousser les mains au sol le plus loin possible en tachant de garder le dos droit. Faire un geste sportif, c’est faire attention à l’adaptation technique afin que celui-ci soit bio mécaniquement juste.

Autre conseil: apprendre aux archers à pratiquer des étirements pour préparer physiologiquement le muscle à l’effort. L’encadrant sportif doit veiller particulièrement à ce que ses archers s’échauffent correctement ce qui n’est pas totalement le cas. En général une séance d’entraînement doit être symétrique Commencer par l’échauffement, puis tirs dans le ballot, Pour finir avec les étirements.