Qui peut pratiquer le tir à l’arc ? Quelles sont les restrictions ? Quels équipements avoir ? Découvrez en plus sur le tir à l’arc…Un sport pour tous.

Historiquement crée pour chasser et faire la guerre, le tir à l’arc est passé progressivement du stade « loisir » au stade « sport ». Depuis le titre olympique de Sébastien Flute à Barcelone en 1992, le tir à l’arc attire de nombreux adeptes. Un sport de précision, qui allie force physique et rigueur mentale et qui peut être pratiqué par tous. Comme le souligne la Fédération française de tir à l’arc (FFTA) sur son site Internet, ce « sport est adapté à tous les âges, toutes les morphologies, et pratiquement tous les handicaps »

Tir à l’arc : équilibre et concentration
Campé sur vos appuis, vous solliciterez principalement les muscles du dos, des épaules, de la ceinture abdominale et des bras. Les tendons des doigts, des bras et des épaules sont également mis à l’épreuve. Cette discipline participe ainsi à une meilleure coordination de vos mouvements et de votre équilibre. Si vous espérez mettre dans le mille, il vous faudra également de la maîtrise. Le tir à l’arc est ainsi idéal pour canaliser votre énergie et exercer votre concentration. Voilà donc un excellent allié anti-stress.

Hormis ces vertus purement techniques, vous retrouverez également tous les bienfaits cardiovasculaires de la marche. Y avez-vous pensé si vous vous remettez au sport ? Pour les plus jeunes (à partir de 8 ans), il sera aussi un excellent exercice de calcul des points.

Restrictions: La pratique de tir à l’arc nécessite d’avoir un certificat de non contre-indication à la pratique d’une activité physique et sportive. L’avis d’un médecin spécialisé est nécessaire dans certains cas : fracture récente non consolidée, grossesse au-delà de la 35e semaine, pathologie cardiovasculaire et respiratoire, infarctus du myocarde récent, pathologie des membres supérieurs (bras, avant bras, épaule…) ou troubles neurologiques et psychiatriques.

Importance de l’échauffement: Comme dans toute discipline sportive, l’échauffement revêt une importance primordiale. Attardez-vous sur les épaules, les bras et la région cervicale. Et avant de vous lancer, n’oubliez pas le certificat médical indispensable à votre inscription en club.

L’équipement : pour pratiquer le tir à l’arc, mieux vaut porter des vêtements près du corps que des vêtements amples qui gêneront les mouvements. Pour les chaussures, optez pour des chaussures de sport classiques, type basket. Pendant les séances de tir, le port d’un bracelet en cuir sur l’avant-bras ainsi que d’une palette sur les phalanges est requis (voir rubrique équipement de l’archer).

Le club des Archers de Saint-Leu prête l’arc et les flèches, d’autres club vous imposent d’avoir votre propre matériel. Dans ce dernier cas, n’hésitez pas à demander conseil auprès de Lionel (service matériel) qui saura vous aider au mieux à choisir votre équipement sportif.

Selon le type de tir à l’arc pratiqué, l’arc et les flèches sont différents. Pour un sport loisir, le choix de l’arc se fait en fonction de la taille de l’archer et de sa force physique. Il coûte de 90 à 120€ et est généralement d’une faible puissance. Les arcs de compétition sont plus sophistiqués, ils comportent plus d’accessoires que l’arc de loisir. Les flèches, quant à elles, sont le plus souvent en carbone mais elles peuvent également être en aluminium. Elles coûtent de 3 à 20€ pièce. Sachez qu’il n’y a pas une longueur de flèche imposée lors des compétitions : la longueur de la flèche dépend de l’allonge de l’archer.

La séance : la séance dure généralement entre 1h30 et 2h. Avant de commencer toute pratique sportive, il est nécessaire de s’échauffer ! L’échauffement a pour objectif de « chauffer » les muscles, d’améliorer leur rendement et de limiter les risques de blessures (muscle froissé…). L’échauffement peut se faire avec ou sans arc et dure généralement une dizaine de minutes. Pendant la séance de tir à l’arc, les muscles sont soumis à d’intenses efforts. Ainsi, en fin de séance, les étirements sont indispensables pour éliminer les toxines qui se sont accumulées dans les muscles.

Les bénéfices santé : le tir à l’arc a pour avantage des contribuer à l’amélioration de la coordination des mouvements et de l’équilibre, de la concentration et de la résistance physique à l’effort. Il permet également une amélioration des repères dans l’espace.

Sources :Fédération Française de tir à l’arc