(Seul Arc admis aux Jeux Olympiques)

C’est un très bon arc, qui allie simplicité, légèreté, et nervosité. La forme en double courbure de ses branches lui donne une nervosité supérieure à celle du Longbow, et sa simplicité un poids inférieur à celui d’un arc à poulie. C’est l’arc parfait pour débuter, et pour tirer toute sa vie…

L’arc à double courbure, parfois appelé recurve du mot anglais signifiant recourbé. En français, on l’appelle aussi arc classique, probablement parce que c’est le modèle le plus utilisé actuellement, bien qu’il n’existe que depuis les années 1950 dans sa forme actuelle. Il existe des modèles non-démontables (monobloc), et des modèles démontables pour la chasse avec plancher de tir ou repose-flèche, qu’on peut tirer avec ou sans viseur.

Le modèle le plus courant est celui utilisé aux Jeux olympiques, qui comporte des éléments améliorant la stabilité et la précision du tir. Les poignées sont de 23″ , 25″ et maintenant dans certains cas 27″ ce qui permet d’adapter la taille de l’arc en fonction de la taille de l’archer. Le poids d’une poignée est variable en fonction de la matière utilisée (aluminium, carbone, polymères, forgées, moulées, usinées…) Les poignées sont latéralisées droite/gauche. Selon les modèles, possibilité de régler +- 10% la puissance.

Pour débuter, il vaut mieux un arc classique (Récurve). Il secoue moins que le Longbow, et est plus nerveux à puissance égale (trajectoire de flèche plus tendue). L’apprentissage du tir à l’arc avec un Longbow n’est pas impossible (à l’époque où l’arc classique n’existait pas, il fallait bien faire avec), mais plus délicat. De plus l’arc classique permet souvent la fixation d’un petit contrepoids. Il permet de stabiliser l’arc dans la main et amortit aussi les vibrations (alors qu’avec un Longbow, lors de la décoche, les vibrations sont surtout amorties par le tireur lui- même).

Quel arc choisir: Longbow ou Récurve?